Dreamology – Lucy Keating

couv19055928Et si le garçon de ses rêves était bien réel ? Depuis son enfance, Alice mène une double vie. La vie réelle, où elle habite seule avec son père… et sa vie en rêves ! Toutes ses nuits sont peuplées d’aventures extraordinaires, de voyages, de rencontres, et surtout d’un garçon de son âge : Max. Au fil des années, ils sont tombés fous amoureux et Alice ne pense qu’à se coucher le soir pour le retrouver. Mais le jour de sa rentrée au lycée, Alice voit Max. En chair et en os. Le garçon de ses nuits existerait-il vraiment ?

Bienvenue dans l’univers d’Alica au pays des « rêves ». Oui mais pas une petite Alice, celle-ci est une heure lycéenne qui rêve toutes les nuits et partage ses aventures avec Max. Dans la vrai vie Alice ne connaît pas de Max, mais dans ses rêves Alice connaît Max depuis toute petite et ils sont mêmes fou amoureux l’un de l’autre, mais ce n’est qu’un rêve… Quoique Alice est tellement dans ces songes et ses rêves qu’elle refuse même de sortir avec des garçons dans la vraie vie, au grand désespoir de sa meilleure amie qui essaie tant bien que mal de lui prouver que Max n’existe pas et n’est que le pur fruit de son imagination.

Tout est donc bien compartimenté dans la vie d’Alice. Dans la vraie vie elle a ses études, son père, sa meilleure amie et puis la nuit elle a ses rêves, Max et les folles aventures qu’ils vivent ensemble.

Que se passerait il si par pur hasard Alice serait forcée de déménager et de retourner vivre dans la maison d’enfance de sa mère, et si dans son nouveau lycée elle rencontrait « Max », et si Max ne se souvenait pas d’elle ? Et si Max avait une vraie copine dans la vraie vie ? Et qu’en prime ce Max jurerait ne jamais l’avoir rencontré ? Mais comment expliquer qu’il connaisse des choses qu’elle ne lui a confier que dans ses rêves ?

Bienvenue dans la vie d’Alice ou plutôt son enfer personnel où elle lutte pour essayer de retrouver « son » Max, le gentil prévenant et surtout amoureux d’elle.

Une très belle histoire, passionnante ou l’on se prend aussi au jeu du « essayons de raviver les souvenirs de Max ». En plus d’une belle histoire nous partageons les rêves d’Alice qui sont 100 fois mieux que le pays des merveilles. Dreamology est donc un livre pour les rêveur ou ceux qui ne savent plus ce que rêver veut dire. Une histoire qui montre que parfois les liens entre humains peuvent être différents de ce que l’on définit de façon classique. Enfin une histoire qui nous donne envie de vite retourner au lit pour rêver à notre tour.