La bibliothèque magique de Tia Cotant

Attention,  ici une chronique toute douce et sucrée à l’image de cette auteur. Je vous parle de la bibliothèque magique, une histoire écrite avec succès par une toute jeune auteur accrochez vous bien née en 2005!!! Oui pour moi et mon grand âge c’es loin, à 12 je me réfugiait dans la bibliothèque qu’il y avait près de là où je vivais et je voyageais dans les livres que je lisais, je suis tombée amoureuse, ai pleuré la mort de nombreux personnages, frissonné en attendant le dénouement de livre policier, apprit à passer au travers des miroirs, à voler, à me cacher et me faire aussi petite qu’une souris (ça c’est assez facile)  ou bien encore à devenir forte et aussi grande qu’une montage (là c’était un peu plus dur). J’ai chassé une baleine, j’ai été au pays imaginaire, ai visité le pays des merveilles, ai pris un métro rempli de vampire ou bien encore ai visité des pays reculés.

Toutes ces émotions de lecture sont parfaitement retranscrites dans la première partie de cette histoire, Bravo à l’auteur qui a réussi à exprimer avec des mots ce que je ressent dans j’ouvre un livre. Et l’histoire dans tout ça me direz-vous, de quoi parle-t-elle? La voila:

Amandine, 13 ans, se rend dans sa bibliothèque préférée pour faire un exposé sur la bibliothèque d’Alexandrie. c’est alors qu’elle va faire une découverte surprenante: elle peut voyager à l’intérieur des livres. Amandine va s’aventurer dans les contes de Grimm et dans le journal d’Anne Frank. Suivez-ses aventures et laissez-vous porter par la magie

Ce que j’ai pensé de ce livre? Il m’a beaucoup fait pensé au film Richard au pays des livres magiques, mais attention, ici l’auteure nous présente des vrais personnages pas des livres en fonctions des styles. Ce que j’ai aimé la vengeance que prépare Amandine contre la méchante reine. Ce que j’ai trouvé trop cute (ça veut dire mignon) c’est la façon de parler des gnomes.

La belle leçon, son voyage dans le monde d’Anne Frank, elle nous rappelle la première règle des voyages dans le temps « Ne surtout pas corriger le passé », et malgré cela notre héroïne se plonge dans cette histoire difficile bien que connaissant le dénouement tragique qui attend la jeune fille qu’elle croisera là bas.

Enfin une belle métaphore sur les livres et ce qu’ils nous apportent. A lire à tout prix pour comprendre ceux qui aiment lire et à lire pour se faire plaisir également. Le hic, un peu trop court à mon goût mais bon comme tout bon livre non?